La Guêpe est un insecte appartenant à l'ordre des Hyménoptères.

  • Deux paires d'ailes membraneuses + ou -  translucides dont la seconde est difficile à voir car  plus petite,

  • Un appareil buccal de type broyeur-lécheur,

  • Une métamorphose complète : oeuf - larve - nymphe - adulte

  • Un dard

Les guêpes sont noires et jaunes avec des taches et des dessins caractéristiques pour chaque espèces.
La pubescence (poil) est quasiment nulle ce qui les différencient des abeilles.
Les guêpes ont un resserrement au niveau de l'abdomen, d'où l'expression avoir une taille de guêpe, alors que l'abeille est trapue.

Les guêpes et les polistes mesurent entre 15 et 25 mm.

CYCLE DE VIE D'UNE GUÊPE

Le cycle de vie des guêpes commence par la ponte d’un œuf. Ce dernier doit nécessairement être pondu durant le printemps et ce, dans un nid. Il faut entre 5 à 8 jours pour un œuf afin d’éclore et de devenir une larve qui a besoin d’être nourrie.

Cela peut être le nid primaire pour les premiers œufs de la première génération, ou le nid final pour les œufs des autres générations.

Chez les guêpes, la durée de développement d’un œuf en imago est de 30 jours pour les premières ouvrières et cela diminue progressivement avec le temps.

Lorsque le développement de la larve est achevé, elle tisse un opercule autour d’elle pendant près de 72h.

Elle va alors s’isoler totalement et indiquer aux imagos son changement de stade. Plusieurs jours, environs une quinzaine, vont s’écrouler.

Ce n’est que par la suite que l’imago adulte va déchirer le tissu de soi, laissant donc percevoir un jeune frelon fragile. Il faudra un peu de temps pour qu’il prenne totalement l’usage de ses facultés physiques.

NIDS DE GUÊPES

Les guêpes sociales, quant à elles, fabriquent des nids. Ces nids sont faits de papier mâché que les guêpes produisent elles-mêmes du printemps à la fin de l'été. Pour cela, elles grattent des écorces, des souches ou des morceaux de bois de leurs mandibules. Elles en arrachent ainsi des fibres végétales. Ces fibres, les guêpes les mélangent à leur salive pour former de la pâte à papier. Et de retour au nid, elles l'étalent en fines couches - semblables à des feuilles de papier - à l'endroit désiré, toujours à l'aide de leurs mandibules. De manière à ce que les fibres soient alignées parallèlement.

Car si les nids de guêpes sont par nature légers et à la fois isolants et respirants - une qualité surtout utile en été -, ils n'en restent pas moins un peu fragiles. Ainsi, ils ne servent qu'une seule année. À l'automne, ou au plus tard lorsqu'arrive l'hiver, les intempéries en viennent assez facilement à bout. Et les guêpes doivent reconstruire leur nid chaque nouveau printemps.

  • Facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now